Un notre monde

Echanges sur tous sujets, passés, présents, et à venir...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 j'apprends le fascisme au collège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
virginie



Messages : 213
Date d'inscription : 21/10/2008
Age : 40

MessageSujet: j'apprends le fascisme au collège   Mar 14 Sep - 13:52

Elle a 11 ans et demi, en sixième au collège.



Elle possède un carnet à points....oui,un carnet à points, comme le permis, avec un système plus ou moins absurde de comptablisation des "fautes" commises par l'élève.Où l'on apprend que traiter son petit camarade bronzé de "sale bounioule" est aussi grave que bousculer un prof et dire "pardon" trop doucement ( pour peu que le prof en question ait un sonotone, on n'est pas dans la merde...).

Je reviendrai modfier cet article avec son "carnet à points" sous les yeux, dans lequel ce qu'il y a à pointer ,ce sont surtout des incohérences et une évolution inquiétante de la société en termes de soumission dès le plus jeune âge avec des méthodes douteuses.



En voici une autre : ( de méthode douteuse) !



En salle de permanence, un surveillant ( appelé plus communément "pion" sans valeur péjorative dans le temps jadis..) ..surveille la classe et la dicipline qui y règne ( je pèse mes mots..). Du bruit? de l'agitation ? les causeurs de trouble seront sanctionnés, soit, encore que, la punition est-elle toujours adaptée? mais en plus, en plus !!!!! le surveillant prend 5 élèves au hasard et les punit également, de la même façon que les causeurs de trouble !!!!!!

J'avais entendu parler de ces méthodes...par mon père, lorsqu'il racontait sa scolarité dans les années 50. Aujourd'hui, à l'âge de 70 ans, il est encore marqué par ces injustices qu'il revit comme si c'était hier...



L'injustice...je me demande quelles en seront les conséquences....prsonnellement, je sais dans quel état ça peut me mettre. Mais pour des ados? les rendre victimes, soumis...ou violents? quels sont les repères lorsque l'on sème les graines du fascsime dans des esprits en construction ?



je n'aurai pas gain de cause contre cette grande institution complice du gouvernement insensé qui veille sur nous et tente de nous briser très tôt....

je n'aurai même pas la parole, ou aucun crédit ne lui sera accordé tant il sera aisé de me montrer du doigt comme une marginale, une agitatrice ou pire...une artiste????



C'est mon enfant, et en-dehors des lois arbitraires de l'Eduation Nationale il y a la DDHC et le droit des enfants....au fait est-ce que je crois en la justice?

En tout cas je crois en ma fille, je crois en ma volonté de ne pas la laisser être une victime ou un témoin de ceci sans réagir, et je suis contente qu'elle pointe du doigt et dénonce ces pratiques. Je ne la laisserai pas tomber...il me reste une chose précieuse : l'exercice de l'autorité parentale, et une alternative : l'instruction dans la famille....



Société, société...tu nous auras pas !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
j'apprends le fascisme au collège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un autre "jeu" dangereux au collège !!
» Les trajets domicile / collège ou lycée
» Tuerie de Toulouse: un enseignant soupçonné d’avoir dérapé au collège Vendôme de Lyon
» Le régisseur d'un collège tente de tuer ses fils à coups de
» Collège Jean Renoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un notre monde :: Education et enseignement-
Sauter vers: